Nos conseils pour dormir en hamac

On a souvent tendance à penser que le hamac n'est pas fait  pour le temps frais et encore moins pour l'hiver. C'est une question de technique .

Voici un article traduit  du site DD Hammocks   qui nous explique  le bon usage du hamac en hiver

Choisir son emplacement de camp

Lors de la recherche de votre emplacement de camp, n'oubliez pas qu'avec un hamac vous êtes libéré des contraintes rencontrées avec les tentes - pas besoin de terrain plat, pas de soucis pour les roches ou les racines et pas de souci de drainage !

Les meilleurs conseils pour se protéger du vent

L'un des facteurs les plus importants pour un site de hamac est son exposition au vent.

Recherchez des sites avec des pare-vents naturels comme une végétation dense, des rochers ou des falaises.

Se proteger du vent

Orientation

Si le vent vient de l'ouest, installez le hamac nord-sud et votre bâche près du sol du côté au vent. Cela ajoutera une autre couche de coupe-vent à votre hamac.

Camper du côté sous le vent (par opposition au côté au vent) des crêtes et des collines peut faire une différence substantielle. Si le vent n'est pas un problème, pensez de quel côté le soleil se lève - il est préférable d'avoir autant de lumière du jour que possible.

Éviter les "zones froides"

Recherchez des sites à mi-hauteur des crêtes et des collines. Dormir au sommet d'une colline ou d'une crête vous exposera au vent, mais dormir en bas vous mettra également dans une zone froide. Au fur et à mesure que l'air chaud monte, l'air froid descend à l'altitude la plus basse, créant une "cuvette froide" lorsque les températures baissent pendant la nuit.
Si un ruisseau coule le long du fond de la vallée, la température peut être jusqu'à 4 °C plus froide que la température d'un site situé avec à peine 10 m au dessus !
Les lacs peuvent avoir le même effet, alors recherchez des sites légèrement éloignés de l'eau, en particulier de l'eau courante comme les ruisseaux et les rivières. Évitez de vous installer dans des zones sujettes à une forte rosée, telles que des prairies herbeuses ouvertes les nuits froides et sans vent, où tous les objets au-dessus du sol, y compris le hamac, recueilleront une condensation excessive.

Isolation!

Le plus gros problème auquel vous serez confronté lorsque vous essayez de rester au chaud est la perte de chaleur par le dessous, en raison de la compression de votre sac de couchage et de vos vêtements causée par votre poids corporel.

La perte de chaleur en hamac

Un excellent article à avoir avec vous est un  matelas à cellules fermées (idéalement 3/4 de longueur). Celui-ci est inséré entre les deux couches de votre hamac, et vous vous allongez dessus. Nous vous recommandons d'utiliser un tampon réfléchissant, comme ceux pour pare-brise de voiture ; ceux-ci peuvent être trouvés autour de la taille parfaite (assez grand pour couvrir votre corps mais pas trop grand pour aller dans le hamac, et ils sont petits).
Le fait d'avoir le côté réfléchissant vers le haut empêche une grande quantité de perte de chaleur radiante.

Astuce : n'utilisez que des matelas qui peuvent s'adapter à la largeur de votre hamac – tout ce qui est plus large ne fera que gonfler sous vous.

l'isolation du hamac

Sinon, optez pour une sous-couverture. Celles ci combattent la perte de chaleur grâce à la compression de l'air , car ils pendent sous votre hamac et emprisonnent l'air chaud dans l'espace entre les deux.

Ceci est une méthode d'isolation incroyablement efficace et fonctionne aussi bien qu'un thermarest (sinon légèrement plus confortable).

La couche au dessus 

De nombreuses couches emprisonnent la chaleur ! légères, elles fonctionnent mieux que quelques couches lourdes, alors commencez par des vêtements thermiques et des tricots ou des vêtements d'extérieur de bonne qualité.

Ceci, avec votre matelas (ou coussin réfléchissant, ou sous-couverture) et votre sac de couchage ou couette devrait vous garder au chaud à l'intérieur de votre hamac.

Astuce : les sacs de couchage avec une fermeture éclair centrale (c'est-à-dire ceux de l'armée britannique ou notre propre modèle Jura 2) sont les meilleurs à utiliser dans les hamacs. D'autres fonctionnent également, mais ne sont pas aussi faciles d'accès.

Conseil d'hiver :

Celui-ci vient d'un de nos clients : comme alternative à une bouillotte, utilisez un sac d'hydratation MSR Dromedary – ils sont similaires à un sac d'hydratation mais plus résistants et capables de contenir de l'eau presque bouillante !

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre